Meet Barb

Posted: Jan 30, 2018

Hello,

I’m Barb.  Raised in the city, I became a farmer when I married into a farm family. My husband, Victor, and I raised three children while running a small dairy farm in Juniper, in western NB.  With the support of family and industry representatives, we have received recognition each year for the past three decades for the excellent quality of the milk we produce.

Over the years both Victor and I have put a lot of effort into supporting community initiatives, serving on boards for our school, our library, our hospital, our woodlot owners’ organization, and belonging to our volunteer fire department, contributing our time to make this a better place to live. I believe in the value of each person’s contribution to society; each one of us can make our world a better place. Especially in rural NB we depend on volunteers to keep our lives safer and richer.

Like many farmers we are looking at retirement in the near future, but succession is not guaranteed. If there is to be a future for farms and for small communities in NB, we need to ensure that young people can make a good living and find the resources they need to live full and comfortable lives. As we continue to milk our cows, to care for our land, and to volunteer our time within our community, we also maintain an active membership in the NFU, because its policies continue make the most sense.

When we first joined the NFU almost a decade ago, what impressed us most was the way this organization gathered the facts and told the truth about the way things are. Our researchers examine policies and statistics, interpret them intelligently, and speak out compassionately. So often the truth is hidden behind corporate agendas, political expediency, and traditions that just don’t work anymore. When I saw the facts about farm income, the facts about the role of women in farming, and the facts about the loss of family farms in Canada, I felt empowered to try to make a difference.

Learn more about NFU research.

 

For nearly ten years I have worked to ensure that farmers have a choice of general farm organizations in New Brunswick, and that one of those choices represents women and youth on the farm just as well as it represents men. By providing an alternate voice, one which speaks truth to power, the NFU in NB has made an important difference in NB over the past decade. We want to continue to provide a strong voice for the farmers in this province, in all our diversity, for decades to come.

Yes!  Count me in.  Join the NFU-NB today

 


Bonjour,

Je m’appelle Barb et j’ai grandi en ville. Je suis devenue fermière quand j’ai épousé mon mari, Victor, qui vient d’une famille de fermiers. Ensemble, Victor et moi avons élevé trois enfants tout en exploitant une petite ferme laitière à Juniper, dans l’ouest du Nouveau-Brunswick. Grâce au soutien de notre famille et des représentants de l’industrie, nous avons reçu une reconnaissance pour la qualité supérieure de notre lait chaque année depuis les trente dernières années.

Au fil des ans, Victor et moi avons déployé beaucoup d’efforts pour appuyer des initiatives communautaires. Ayant notamment siégé aux conseils d’administration de l’école, de la bibliothèque et de l’organisation des propriétaires boisés de notre région, en plus d’être membres du service de pompiers volontaires, nous donnons de notre temps pour améliorer la qualité de vie dans notre communauté. Je crois que la contribution de chaque personne à la société a une valeur. Nous sommes tous capables de faire de ce monde un endroit meilleur. Les bénévoles sont nécessaires pour assurer la sécurité de tous et enrichir nos vies, particulièrement dans les régions rurales du Nouveau-Brunswick.

Comme de nombreux fermiers, nous envisageons de nous retirer prochainement, mais la relève n’est pas garantie. Pour assurer l’avenir des fermes et des petites collectivités du Nouveau-Brunswick, nous devons veiller à ce que les jeunes puissent bien gagner leur vie en étant fermiers et trouver les ressources dont ils ont besoin pour vivre une vie bien remplie, dans le confort. Mon mari et moi sommes membres actifs de l’UNF, en plus de traire nos vaches, de nous occuper de nos terres et de donner de notre temps à la communauté, car les politiques de l’organisme demeurent les plus logiques.

Quand nous nous sommes joints à l’UNF il y a plus d’une décennie, la façon dont l’organisme recueille les faits et dit les choses telles qu’elles sont, sans cacher la vérité, nous a beaucoup impressionnés. Ses chercheurs examinent les politiques et les statistiques, les interprètent intelligemment et s’expriment avec beaucoup de compassion. La vérité est trop souvent dissimulée derrière les intentions des grandes entreprises, l’opportunisme politique et certaines méthodes traditionnelles qui ne fonctionnent tout simplement plus. Les faits concernant les revenus des fermes, le rôle de la femme et la diminution du nombre de fermes de famille m’ont donné la volonté d’agir.

Je veux en savoir plus sur les recherches de l’UNF.

 

Il y a bientôt dix ans que je travaille pour m’assurer que les fermiers disposent d’un éventail d’organismes agricoles généraux au Nouveau-Brunswick, dont un qui représente de manière égale les jeunes, les femmes et les hommes. Au cours de la dernière décennie, l’UNF-NB a largement contribué au milieu agricole de la province en offrant un point de vue différent et en faisant valoir la vérité auprès des personnes au pouvoir. L’organisme veut continuer de bien faire entendre la voix des fermiers de la province, dans toute leur diversité, pour de nombreuses décennies à venir.

Oui! Comptez sur moi.  Je veux me joindre à l’UNF-NB dès aujourd’hui!