Priorités

Faits saillants de notre travail en 2017

Cliquez sur l’image à gauche pour voir un sommaire de notre travail cette année.  Pour lire les soumissions que nous avons présentées au gouvernement, cherchez-les sur notre site web ou contacter notre bureau pour recevoir une copie.

 

 

L’importance de la relève agricole

Au cours des dernières années, notre travail nous raméne souvent à la question de comment rendre l’agriculture viable et une possibilité de carrière intéressante pour la relève ?  Cliquez ici pour une collection de soumissions et recommendations au gouvernement, des ‘messages du président jeunesse’ et des sommaires d’événements.

 

Plan stratégique de trois ans

En 2015 l’UNF-NB a commencé un processus de planification stratégique.  Ce nouveau plan stratégique guidera notre travail de 2016 à 2018.  Les priorités strategiques et les objectifs sont décris ci-dessous.  SVP visiter notre site fréquemment pour des mises-à-jour lorsque nous avançons ce travail. Si vous souhaitez vous engager sur une des priorités ci-dessous, contacter notre bureau à info@nfunb.org.

Vision communautaire

Les fermes familiales prospères contribuent au développement rural durable, supportent leurs communautés et assurent l’intendance de leurs terres, tout en offrant de bons emplois et des aliments sains aux gens du Nouveau-Brunswick

Principes directeurs

  • Prospérité – Les fermiers devraient recevoir des prix raisonnables pour les aliments qu’ils produisent, assurant ainsi le dynamisme et la durabilité de la ferme familiale.
  • Souveraineté alimentaire – Les résidents du Nouveau-Brunswick ont le droit de contrôler leur propre alimentation saine et culturellement appropriée, produite grâce à des méthodes écologiquement saines et durables dans le cadre de leur propres systèmes d’agriculture.
  • Bilinguisme – Nos membres anglophones et francophones ont le droit égal d’utiliser leur propre langue au sein de l’UNF-NB.
  • Revendication et activisme – Nous utilisons les moyens de revendication traditionnels et l’action publique directe pour susciter des changements de politiques.
  • L’agriculture régénératrice – L’agriculture devrait avoir un rôle positif dans la construction de sols sains, dans la regénération des écosystèmes et le combat des changements climatiques.

Priorités stratégiques

  1. Vendre plus de produits localement pour répondre à la demande
  2. Soutenir le maintien et le développement de l’infrastructure sociale et agricole rurale
  3. Reconnaitre et appuyer les agricultrices
  4. Promouvoir la durabilité de l’environnement

1.       Vendre plus de produit localement pour répondre à la demande

La recherche est la fondation de politiques saines. Présentement, il y a un manque de données au N.-B. sur la quantité et la valeur des aliments produits et vendus au N.-B. Les estimations sont que 95 % du budget alimentaire au N.-B. est dépensé sur des aliments importés. Des études de marché rigoureuses vont donner aux producteurs l’opportunité de prendre des décisions commerciales plus éclairées, profitables et de croissance.

Objectifs
a.       Améliorer la compréhension de la demande des consommateurs pour les produits et les variétés qui sont produits au N.-B.

b.       Identifier les opportunités de ventes en gros et au détail pour les produits du N.-B., y compris les contrats institutionnels et les grandes chaines de vente au détail

c.       Accélérer la transformation à valeur ajoutée

d.       Améliorer les compétences de gestion d’entreprise pour les producteurs nouveaux et courants

e.       Bâtir la capacité technique pour la production des aliments dans les sols et les conditions climatiques du N.-B.

2.       Soutenir le maintien et le développement de l’infrastructure sociale et agricole rurale

Les fermes sont une partie essentielle du milieu rural au Nouveau-Brunswick et elles contribuent aux communautés rurales prospères. Revendiquer le maintien du financement public décroissant pour l’infrastructure rurale va permettre de retenir et d’attirer des familles dans les régions rurales.

Objectifs

a.       Augmenter l’accès aux services ruraux, au soutien agricole et autres infrastructures rurales, menant à de meilleurs résultats au niveau social, éducatif, culturel et économique

b.       Co-créer des politiques sur l’utilisation des terres et l’accès à la terre avec le gouvernement et autres parties prenantes intéressées

c.       Formuler des politiques en matière de formation agricole pour les écoles secondaires afin d’encourager et appuyer les fermiers nouveaux et plus jeunes

d.       Accélérer la croissance d’opportunités d’emplois ruraux valorisants en agriculture et dans les secteurs de l’industrie agricole

e.       Introduire une assurance médicale de groupe avec un régime collectif d’assurance-maladie de l’UNF pour les familles fermières et leurs employés

3.   Reconnaitre et appuyer les agricultrices

Des fermes familiales qui appartiennent et sont opérées par des familles. Les rôles des femmes sur les fermes varient de propriétaire exclusif, à partenaire, à génératrice de revenus non agricoles. Comprendre, reconnaitre et appuyer ces rôles plus complètement va mener à de meilleurs résultats pour les fermes familiales.

Objectifs

a.       Améliorer les connaissances et célébrer les réalisations et les contributions des agricultrices

b.       Augmenter la participation des femmes dans la gestion des fermes, la propriété et la co-gestion de leurs propres fermes

c.       Encourager une plus grande participation des femmes aux rencontres et aux événements agricoles

4. Promouvoir la durabilité de l’environnement

L’environnement est un enjeu économique. L’agriculture durable est une question d’intendance des terres pour les générations futures, tout en bâtissant et opérant une entreprise durable et viable.

Buts

a.       Accroitre la sensibilisation du public quant à la valeur générale créée grâce aux pratiques agricoles durables et régénératrices qui réduisent l’impact environnemental et la dépendance sur les combustibles fossiles

b.       Améliorer l’accès pour les membres aux opportunités de financement disponibles pour la transition aux technologies novatrices

c.       Créer des opportunités de formation pour les fermiers afin de développer de nouvelles connaissances et capacités nécessaires pour gérer la réduction des coûts d’intrants (y compris l’énergie)